La Tournette Versant « Himalaya « 

La Tournette 2351m, versant Nord par le Col du Varo-03 Fevrier 2018
 » Les Varos c’est l’Himalaya à côté de la maison » dixit Sylvain Meyet, un des prolifiques skieur des Aravis dans l’ouvrage référence Toponeige.

Au fond de la froide et étroite Vallée de Montremont , se déssine au loin cette face photogénique du Varo, un versant chargé d’une histoire géologique et pastorale importante, qui a sculpté les reliefs tourmentés de cet endroit si particulier.

Au début du siècle 1900, un raide chemin serpentait dans la face afin de circuler d’un versant à l’autre pour y mener les bêtes en Alpage mais aussi les hommes.

Mais, c’était aussi la voie normale d’ascension de la Tournette depuis Annecy,  » Les Touristes » prenaient le Tramway Annecy-Thônes qui les déposaient à la station de Morette pour vivre cette fantastique aventure dans la Vallée de Montremont.

Les horaires réalisés par ces fameux touristes accompagnés de leurs guides de l’époque et les récits de ce passé sont juste époustouflant.
C’est pour cela qu’un pèlerinage dans cette face permet de se rendre compte a quel point les performances de l’époque ressemblaient plus à des prouesses.

Je skie ce versant nord de la Tournette 2 à 3 fois chaque année depuis bientôt 15 ans ; l’ambiance, la sévérité et l’atmosphère des lieux rend cet endroit très énigmatique et mystérieux et c’est pour cela qu’on y revient.

En compagnie de Vincent Thomas nous sommes retourné faire notre petite virée entre copain en partant de la vallée de Montremont.
Lors d’une froide journée d’hiver, et comme d’habitude il n’y avait que nous et quelques chamois.

Tout le ruisseau était recouvert par une immense coulée qui avait recouvert tous les énormes blocs que l’on trouve habituellement, mai aussi elle avait lissé ce ravin que nous avons remonté en peau de phoque.
Une neige fraîchement tombée sur une neige bien dure, voir gelée nous a permi de remonter le couloir ouvert par Jean-François Josserand dans les années 90.

Nous avons quand même grimpé une petite goulotte de glace au départ, puis écharpe en écharpe nous nous sommes stoppé au Col du Varo qui était bien venteux, le sommet de la Tournette était pris dans les nuages.

Pour la descente les conditions étaient loin d’être évidente, la neige était à la fois poudreuse ( très froide) mais aussi par endroit compactée par le vent reposant sur un fond dur…. nous avons connu mieux, mais nous avons aussi connu pire.

Mais quelle ambiance incroyable ! Nous sommes seuls au monde et la vallée est entièrement blanchie par la neige fraîchement tombée.